Comment élaguer un pommier

Quoi de plus beau que de manger une pomme, fraîchement cueillie dans son jardin ? Une belle pomme, bien juteuse n’est pas le fruit du hasard. C’est la récompense de nos efforts. Nous soignons bien nos pommiers, nous récolterons des beaux fruits.

L’élagage est un soin qu’on apporte au pommier pour obtenir un bon rendement et aussi une vie plus longue pour l’arbre. Un pommier élagué donnera beaucoup de fruits de bonne qualité. L’élagage améliore la production.

Tailler un pommier aussi nous permet de le faire prendre une forme particulière. Nous ne voulons pas que l’arbre ait une hauteur vertigineuse. Le pommier, à part d’être l’arbre qui donne du fruit, fait partie du décor du jardin. Il doit avoir une belle forme pour rendre le paysage plus agréable. La taille du pommier facilitera la récolte. Et un pommier bien taillé est loin des maladies.

Comment tailler un pommier ?

L’élagage du pommier doit être fait en hiver, en février ou en mars. Il ne faut jamais tailler le pommier pendant la saison des pluies et des gels pour éviter la propagation des maladies.

Pour tailler un arbre en bonne et due forme, il faut faire appel à un professionnel tel que cet élagueur dans le 30 qui utilise des outils bien aiguisés et bien adaptés comme un sécateur, un ébrancheur ou une scie spéciale jardinier.

Avant de commencer à tailler, il faut d’abord nettoyer l’arbre. Il faut se débarrasser des branches mortes et des fruits séchés qui sont restés sur l’arbre après la période de récolte. Puis, il faut enlever les toiles d’araignées. Il faut aussi éliminer les champignons qui ont trouvé place sur certaines branches.

Quand l’arbre est bien nettoyé, on commence par couper les branches qui descendent. Cela aidera à la circulation de la sève. Il faut aussi couper les branches gênantes : ce sont les branches qui sont en surnombre ou qui sont trop proches. Ces branches se trouvent à l’intérieur de l’arbre. La taille de ces branches va dégager l’arbre pour que l’air puisse circuler à l’intérieur et que la lumière du soleil y pénètre. Cela aidera à la fructification, car l’arbre a besoin d’air et de lumière pour qu’il puisse se reproduire.

Il faut enlever aussi les branches qui se croisent ou qui se superposent. Le frottement des branches peut provoquer des chancres. Les branches doivent être toujours parallèles, mais non pas croisées.

Pour éviter les parasites et les microbes d’entrer dans le cœur de l’arbre, recouvrez les plaies avec du goudron végétal.

Il est préférable de faire une taille douce et raisonnée. Pendant la taille, pensez toujours à l’équilibre de l’arbre. Utilisez les bons outils : pratiquer une taille avec des outils mal aiguisés n’est pas bien pour un arbre, ça entraîne de plus grosses plaies qui pourraient ne jamais se cicatriser. N’oubliez pas aussi la désinfection des outils avant de les employer pour éviter la propagation des maladies dans votre jardin.